Il est 8h et il fait déjà 29°... les cigales sont déjà à fond !
Sur nos téléphones,  on reçoit un SMS nous alertant sur les risques d'incendie dans la région de VISEU. Big brother nous a repéré, ça a parfois du bon...

La route jusqu'à PIHNÃO est époustouflante : vignes et oliviers à flanc de collines abruptes, à perte de vue. Travail humain colossal ! Le tout tres bien entretenu, propre, formant courbes et lignes tirées au cordeau avec vue plongeante sur le Douro. Arrêts nombreux, ne serait-ce que pour se rendre compte de l'immensité du travail accompli. 

IMGP5789

IMGP5797

IMGP5807

IMGP5810

IMGP5812

IMGP5820

IMGP5823

Les "Quintas", propriétés viticoles, que l'on peut apercevoir sont immenses, l'architecture des bâtiments est splendide et pas une herbe folle ne dépasse des jardins.

IMGP5855

Arrêt café à la petite gare de PIHNÃO recouverte d'azuleros. 

IMGP5836

IMGP5847

IMGP5856

Nous rejoignons REGUA par la rive gauche qui longe le Douro. Sur les hauteurs, la route est digne des montagnes russes. Il fait plus de 40°, on va faire un plouf sur une plage du Douro qui semble déserte depuis là haut. Et non, c'est envahi de familles portugaises  au complet mais tout le monde est à l'ombre. Il y a même des mamies qui ont installé leur siège directement dans un petit cours d'eau.

20180804_231730

On change nos plans à cause de cette chaleur. On avait prévu de filer à Porto,  mais visiter la ville dans ces conditions n'est pas envisageable. On y passera donc au retour.

On quitte les rives du Douro pour nous rendre à AROUCA après avoir traversé une forêt monumentale d'eucalyptus. Nous sommes dans la Sierra de FREITA, il y a de belles randonnées à faire, cours d'eau etc...

IMGP5859

On se pose au refuge camping de la Serra à 900 m d'altitude, c'est beau et il fait enfin frais ! 27° ! On respire enfin.
Soirée douce au pied de blocs de granit blanc... le rêve...